ACTUALITÉS

Lors de sa dernière assemblée générale, la Chambre de commerce Suisse- Russie et CEI a décidé d'opérer un nouveau départ. Douze ans après l'ouverture du chapitre romand des Joint Chamber of Commerce et quatre ans après la création de notre chambre, nous avons adopté un nouveau nom. Désormais, notre chambre s'appellera "Union des Chambres de Commerce Suisse-Russie, Ukraine, Kazakhstan, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Kirghizistan, Moldavie, Mongolie, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan" afin de couvrir l'ensemble des pays russophones dont nous sommes le représentant.

 

Nous nous sommes fixés pour objectif d'élargir le nombre de membres et de diversifier nos prestations, notamment les missions économiques. Après Moscou, Kiev, Saint-Pétersbourg, Kazan et Bakou, nous nous sommes rendus à Achgabat, Erevan, Sotchi, et Duchambe, puis Ufa, Surgut et Khanty-Mansiysk, ainsi qu'Almaty et Astana. Enfin, Moscou, Novosibirsk et Bichkek, à l'automne 2018. L'Ouzbékistan et l'Azerbaïdjan sont au programme en 2019.

 

Début juin, à la demande du SECO, nous avons modéré la table ronde Suisse-Russie au Forum économique de Saint Pétersbourg, en présence des leaders de l'économie suisse, Nestlé, Syngenta, Roche, Novartis et Holcim. Contredisant les oiseaux de mauvais augure, l'économie russe résiste à la crise du pétrole et affiche de la croissance, notamment dans les secteurs industriels et agricoles. Les investissements, grâce à un rouble bon marché, redeviennent attractifs. Maintenant que le ciel s'éclaircit, c'est le moment ou jamais d'aller de l'avant.

1/3

© 2019 Union of Chambers of Commerce